16 mai 2004

Pas déjà

Alors laissez-moi imaginer... de la vigne pour faire de l'ombre sur la terrasse du toît, un soleil auquel je me suis habitué, l'odeur des mobylettes monte du coin de la rue. J'ai beau essayer je suis incapable de voir l'Orient aux alentours de mon bloc-appartements.



Je suis encore aux États-Unis.

Par ici la suite!