20 juin 2004

Hadji Bektash

Ou finit le pelerinage, ou commence le tourisme?
Je suis a Hacibektas. C'est une longue histoire, une hisoire qui commence au 13e siecle avec une figure religieuse populaire venue de ce qui est aujourd'hui l'est de l'Iran. Une introduction sommaire prendrait 300 pages... enfin bref, vous vous retrouvez aujourd'hui avec 10 ou 20% des Turcs qui s'en reclament, se disant "Alevi-Bektashis".
On vient ici pour des raisons religieuses ou culturelles, voire meme politiques: Pour rendre hommage a ce saint, pour assister aux danses ceremonielles qui accompagnent son culte, ou pour se rapprocher d'un groupe dont la tradition musicale a ete adoptee comme hymne par la gauche marxisante turque.
Et moi? Moi, j'ai le grand bonheur de pouvoir me pretendre historien, qui plus est un historien dont le champ d'interet s'etend pas trop loin de cet endroit. Ca m'evite d'avoir a expliquer ce qui m'amene vraiment ici...

Aucun commentaire: