30 juin 2004

Orang OTAN

Le sommet de l'OTAN vient de terminer a Istanbul. Pour une bonne partie des 14 millions de Stambouliotes, cela signifie d'abord et avant tout la fin d'un cauchemar au cours duquel une large section du centre de la ville a ete, a peu de chose pres, fermee a la circulation pendant trois jours.
On pourrait en dire long contre l'OTAN, et certains l'on fait de facon assez bruyante: les manifestations de protestation incluaient des islamistes, des ecologistes et des militants d'extreme gauche.
Mais meme si on sympathise avec les discutables idees discutees par ces augustes chefs d'etat,on peut avec des doutes sur le choix des lieux: Certes, le Bosphore en arriere plan pour un discours de George Dubya Bush a surement fait le plus bel effet aux nouvelles du soir de Los Angeles a Moscou. Mais le fait est qu'abattre Dubya est aujourd'hui le reve de millions de petits terroristes en puissance; le type en question demande donc un niveau de protection qui implique necessairement un controle presque total des environs. Tant qu'a paralyser une des plus grandes villes du monde, on aurait pu l'emmener faire un tour a la campagne...

Aucun commentaire: