22 mars 2007

Programme IV: Québec Solidaire

Certains partis effectuent des remaniements ministériels. Cela nécessite, bien sûr, d'être au pouvoir. Or sans espoir de remporter les élections, Québec Solidaire s'est permis un remaniement de ses idées en pleine campagne électorale.

On n'a, à ma connaissance, rien changé dans la formulation des 25 propositions de QS, mais l'ordre dans lequel elles sont présentées a été complètement chamboulé entre la version pdf de leur programme disponible au début de la campagne et celle que l'on retrouve sur leur site web aujourd'hui. Des détails, vraiment? Pas nécessairement:

Trônant en tête de la version originale du document se trouvait la proposition de fonder une "assemblée constituante" élue au suffrage universel (mort aux capitalistes qui prétendent que l'Assemblée Nationale du Québec existe déjà!) afin d'effectuer une consultation qui déterminera que les Québécoises zélé québécois désirent la souveraineté. (proposition #23)

Minute, papillon: créer une institution qui existe déjà pour en arriver "par consultation" à une conclusion prédéterminée? Moi aussi, si une telle chose se retrouvait sur la première page de mon programme, je m'arrangerais pour l'enfouir à l'avant-dernière page.

Entre autres merveilleuses idées, on nous annonce aussi que QS va mettre "sur pied des congés servant à la formation linguistique pour les travailleurs et les travailleuses, financés conjointement par l’État et les employeurs" (proposition #19). En d’autre therme, plusse ont fais des fôte de Francais, moin ont travaillent. Sti c lfun.

Et quand le programme affirme que "Québec solidaire réduira progressivement, et ce à tous les niveaux, le nombre d’élèves par classe. " (proposition #18), vous ne vous inquiétez pas de savoir comment? Vous ne vous inquiétez pas qu’on vous promette quelque chose qui peut être la conséquence directe d’un décrochage scolaire massif?

D'autant plus que, après avoir quitté l'école, la situation ne s'améliore pas. Laissez-moi prendre un petit ton paternaliste (phallocrate! obscurantiste! adéquiste! jefffillionesque!) et rappeler à Québec Solidaire que la majorité des gens qui reçoivent un salaire au Québec reçoivent ledit salaire de cette méprisable et horriblissime machine que l'on appelle l'entreprise à but strictement lucratif. Et alors?, me demanderez-vous.

Alors l'approche de Québec Solidaire envers lesdites entreprises consiste à:
-Couper leurs marges de profit (qu'elles soient morales ou pas, légitimes ou non) par des hausses d'impôt;
-Augmenter leurs masses salariales (à partir de niveaux moraux ou pas, légitimes ou non) en renforçant les syndicats;
-Augmenter leurs dépenses relatives aux avantages sociaux (suffisantes ou pas, légitimes ou non) en offrant de pleines retraites aux employés à temps partiel qui travaillent cinq heures par semaine;
-Décourager l'achat de leurs produits sous prétexte (moral ou pas, légitime ou non) qu'elles sont à but lucratif;
-Diminuer le temps de travail et augmenter les vacances de tous leurs employés sans toucher à leurs salaires.

Bien sûr ces politiques favorisent toutes les travailleurs. Mais elles ne favorisent pas vraiment les sans-emplois qui travaillaient autrefois pour des entreprises ayant pris la décision (peut-être pas légitime et certainement pas morale) de déménager dans un pays où règne un gouvernement plus ouvert à l'idée de prostituer ses finances publiques. Et des pays comme ça, il y en a.

Marx disait que la révolution post-capitaliste devait se produire sur une base internationale. C'est vraiment si compliqué de comprendre pourquoi?

Il y a quelque chose de vraiment déprimant à conseiller aux membres de Québec Solidaire d'aller lire Karl Marx...


Programme de Québec Solidaire


Voir aussi:
Programme I: ADQ
Programme II: PLQ
Programme III: PQ




[Note : Si vous voulez obtenir une copie de la version précédente du programme –que j’ai téléchargée quelque part entre le 1er et le 4 mars-, surtout si vous avez un espace pour le rendre disponible sur le web, couriellez-moi (trepanistan[at]gmail[point]com).]

1 commentaire:

LeDétaché a dit...

Je n'ai pas encore eu la chance de voir ce documentaire, mais j'ai l'impression que ça nuit à QS et leur monde qui se termine au frontière du Québec.

Trailer:

http://www.dailymotion.com/video/xlqnm_illusion-tranquille